Tourisme

Chamonix, capitale de l'alpinisme


Chamonix et le massif du Mont-Blanc

Rattachée au duché de Savoie jusqu'à son annexion à la France en 1860, la ville de Chamonix prit son nom de Chamonix-Mont-Blanc en 1921. Commune mondialement connue car située au pied du Mont-Blanc et ayant exploité toutes les facettes du tourisme de montagne, Chamonix est considérée par beaucoup comme la capitale de l'alpinisme. Contrairement à Zermatt, Chamonix ne commence que récemment à gérer ses problèmes de flux de véhicules touristiques et de fret, qui génèrent dans toute la vallée de l'Arve une importante pollution.

Lorsqu'ils s'élèvent par les nombreux chemins ou remontées mécaniques qui jallonent la vallée, les touristes alpinistes ou amateurs de moyenne montagne profiteront d'une belle densité de pics, de glaciers et de hauts-sommets, qui ont fait la renommée de Chamonix. Les Drus, l'aiguille Verte, les Grandes Jorasses et le Mont-Blanc sont les sommets les plus connus, la Vallée Blanche et la Mer de Glace sont des glaciers skiés et admirés par des milliers de visiteurs.

A partir du XVIIIème siècle avec la mise en valeur des "glacières" et de la "Mer de Glace" par les anglais Windham et Pococke en 1741, et la première ascension du Mont-Blanc par Jacques Balmat et le docteur Paccard en 1786, Chamonix a connu toutes les étapes du tourisme de montagne, et les différentes évolutions de l'alpinisme et du ski. Fort de cette notoriété, et Chamonix étant situé à 1h de Genève et à 30 minutes de l'Italie, la population est très diversifiée.

La communauté anglaise est largement implantée, probablement parce que l'intérêt de Chamonix a été dès le départ mis en exergue par les anglais. La population est multipliée par 10 en pleine saison (de 10000 à 100000), et le prix de l'immoblilier est devenu depuis quelques années rédhibitoire. Ainsi beaucoup de jeunes générations de chamoniards se sont installés dans les villes en aval, comme Sallanches, Passy ou Chedde.

Pour l'amateur de montagne de passage à Chamonix, une visite au sommet du téléphérique de l'aiguille du Midi à 3842 m est incontournable : la vue sur le Mont-Blanc et sur le secteur de la Vallée Blanche donne l'envie d'aller fouler les glaciers. Pour découvrir les glaciers de près et à moindre coût, l'une des meilleures vues est sans doute d'aller rejoindre (1h de randonnée) le glacier d'Argentière depuis la station de Lognan (intermédiaire des Grands Montets) : les séracs y sont spectaculaires !
Les promeneurs contemplatifs pourront parcourir les sentiers en balcon qui dominent la vallée de Chamonix : balcon Nord, balcon Sud, accès au refuge Albert 1er par exemple.
Pour les alpinistes, Chamonix est un paradis : des courses d'initiation sur les glaciers du Tour ou en altitude autour de la Vallée Blanche, jusqu'aux escalades granitiques typiques dans les "aiguilles de Chamonix" ou les piliers du Mont-Blanc du Tacul (Grand Capucin), sans parler des courses d'arêtes majestueuses (arête de Bionnassay, arête Küffner, arêtes de Rochefort...) ni des grandes faces Nord comme les Grandes Jorasses ou les Droites. Les jours de forte affluence sont à éviter pour toutes les grandes classiques et les sites très connus, Chamonix est victime de la surfréquentation. Mais le massif regorge aussi de lieux très sauvages, à l'écart des foules.


Contact

04 58 00 17 11 | +33 458 00 17 11
email

Qui sommes-nous?

Alta-Via - 5 rue du Mont Joly - 74170 Saint-Gervais
tel +33 (0)458 00 17 11 fax +33 (0)972 11 53 26   email
APE 9499Z - SIRET 50314751400015 TVA Intracommunautaire FR43503147514
Association immatriculée au registre des opérateurs de voyages et de séjours ATOUT FRANCE IM074140013
RCP MAIF Avenue Salvador Allende 79000 Niort - Garantie financière Groupama 93199 Noisy-Le-Grand Cedex
IBAN : FR76 1022 8028 9516 1311 0020 066 | BIC : LAYDFR2W
infos légales | Conditions particulières de vente | Conditions générales de vente